Rechercher
  • segoleneroure

Réussir sa reconversion professionnelle en 6 étapes




La reconversion professionnelle est une démarche qui consiste à changer de métier ou de statut. Phénomène en pleine expansion, 6 actifs sur 10 ont déjà vécu un changement d’orientation professionnelle en France et 32% envisagent de changer d’orientation dans les trois prochaines années (42% chez les moins de 30 ans) selon une étude réalisée par Opinion Way en mars 2014*. Avant de vous lancer, il est primordial d’avoir tous les outils en main pour réaliser votre projet. 

Réussir votre reconversion professionnelle vous permettra de vous épanouir pleinement dans votre travail. Alors pour y voir plus clair dans votre projet, nous vous proposons de suivre 6 étapes indispensable

Comprendre ses motivations

Avant d’envisager une reconversion professionnelle, il est primordial de se poser les bonnes questions et d’analyser ses motivations. Pourquoi avez-vous envisagé de changer de métier ? Si votre métier actuel ne vous convient plus, cherchez à savoir pourquoi. S’agit-il d’une ambiance de travail générale qui ne vous convient plus ? De relations tendues avec vos supérieurs hiérarchiques ? Dans ces cas de figure, il est préférable d’envisager une évolution interne ou un changement d’entreprise. Si au contraire, le « fond » de votre travail ne vous satisfait plus, que vous vous ennuyez et que vous ressentez le besoin profond de changer de profession, alors la reconversion professionnelle est une solution totalement adaptée.


Faire un bilan

Cette étape est primordiale dans le cadre d’un changement d’orientation professionnelle. Pour cela, un bilan de compétences vous permettra d’identifier vos compétences et votre savoir-faire, de repérer vos aptitudes et vos motivations afin de préparer de manière efficace et réaliste votre projet professionnel.

Le bilan de compétence est mené par un consultant spécialisé et se déroule en 3 étapes principales. La phase préliminaire permettra de définir vos besoins. La phase d’investigation vous aidera à cerner vos motivations, identifier vos compétences et vos atouts et envisager vos possibilités d’évolution. 

Enfin, durant la phase de conclusion, votre plan d’action sera défini. Un rapport écrit vous sera remis à la fin du bilan.

Il est important de bien choisir son prestataire. Vous pouvez demander un entretien individuel préalable avec un conseiller afin de vérifier que vous aurez un bon contact avec votre interlocuteur et que le dialogue se fera sur la base du conseil et de l’écoute. Choisissez de préférence un centre proche de chez vous ou de votre lieu de travail. Avant chaque entretien, préparez des questions et durant l’entretien, décrivez en détail votre parcours professionnel, vos envies et vos projets. Pour trouver un centre de bilan de compétences proche de chez vous, retrouvez notre sélection de centres à la fin de cet article. 


Découvrir l’environnement et le métier

Avant de vous lancer, il est essentiel de rassembler des informations sur l’environnement socio-économique de la profession que vous souhaitez exercer. Renseignez-vous sur les différents secteurs d’activité, les métiers, les entreprises qui embauchent et les zones géographiques où vous désirez travailler. Prenez le temps de rencontrer des professionnels du secteur pour connaitre les avantages et les inconvénients du métier. Vous pouvez consulter les sites internet de la Chambre de commerce et d’industrie et du Conseil régional proche de chez vous pour obtenir plus d’informations.


Se former

Enfin, la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) n’est pas une formation mais permet de trouver une équivalence entre vos compétences et vos qualifications acquises par votre expérience et un diplôme ou une certification.

Etape indispensable de toute reconversion professionnelle, la formation est essentielle pour se qualifier et acquérir de nouvelles compétences. Le Congé Individuel à la Formation (CIF) permet de suivre des formations longues dans le domaine de son choix. L’utilisation du CIF se fait à votre initiative et vous devez en faire la demande auprès de votre employeur. A temps complet, la prise en charge du CIF est d’un an maximum et de 1200 heures à temps partiel. Si le CIF est sûrement l’outil le plus adapté  lors d’une reconversion professionnelle, il peut être difficile à obtenir. En cas de refus, d’autres solutions s’offrent à vous telles que l'utilisation de votre Compte Personnel de Formation (CPF) qui vous permettra de suivre des formations plus courtes.

Pour plus d’informations sur le CIF, le CPF et la VAE, consultez nos articles.

 Trouvez une formation en comparant des milliers d'offres sur notre site. 


S’organiser

Une fois votre projet défini, vous devez le concrétiser en déterminant les différentes étapes et la stratégie à adopter. Vous ne devez pas négliger les détails pratiques et être bien organisé. Ainsi, il est important d’impliquer vos proches dans votre projet, en envisageant les éventuelles difficultés (financières, changement de lieu de travail, horaires…). Vous devez envisager comment trouver le temps de mettre en œuvre votre projet de reconversion : devriez-vous solliciter un CIF, prendre un congé sabbatique, démissionner de votre poste actuel ? Enfin, établissez un planning pour appréhender les différentes contraintes et notez y toutes les étapes à ne pas oublier avec les délais envisagés.


Obtenir des aides

Concernant les aides financières, vous devez vous renseigner auprès de l’OPACIF auquel votre entreprise cotise pour faire financer votre CIF (le FONGECIF étant le principal représentant des OPACIF).Il est important de se faire conseiller par un professionnel. Vous pouvez vous adresser au responsable des ressources humaines de votre entreprise, notamment si vous souhaitez évoluer en interne, pour faire le point et envisager des possibilités d’évolution. Lors du bilan de compétences, n’hésitez pas à poser le maximum de questions sur votre projet au consultant spécialisé, qui saura vous aiguiller.

Si vous souhaitez créer votre propre entreprise. il existe des aides financières régionales et départementales dans certaines régions. Vous pourrez trouver des informations auprès de Pôle Emploi, de votre Conseil Régional, des Chambres de commerce et d’industrie… Enfin, vous trouverez de précieuses informations dans des revues et magazines professionnels dans le secteur qui vous intéresse. 


Source : topformation.fr

0 vue

AVEC AVENIR

6d, place d'Austerlitz 67 000 Strasbourg (accueil public)

30, pl de l'université 67 000 Strasbourg (adresse postale)

Téléphone

06 76 11 22 57

  • LinkedIn
  • Facebook